Post-bac : les futurs étudiants ont une préférence pour l’audiovisuel

closeCet article a plus de 4 mois. Les informations ne sont peut-être plus à jour.

portes-ouvertes-audiovisuelL’examen du baccalauréat approche à grands pas, il est temps pour les futurs diplômés de choisir les formations post-bac qui les intéressent. Les journées portes ouvertes dans les lycées sont faites pour les aider. Zoom sur un BTS qui a la cote : audiovisuel.

Ce samedi 31 janvier au matin, les lycées ponots Simone Weil et Charles et Adrien Dupuy ainsi que le Greta du Velay ont ouvert leurs portes pour présenter les formations post-bac.

Un BTS populaire

Pami toutes formations proposées par le Greta, c’est le BTS (brevet de technicien supérieur)  audiovisuel qui séduit les futurs bacheliers. »

Le Greta propose des formations dans les domaines suivants :

  • hôtellerie restauration,
  • tertiaire,
  • industrie,
  • bâtiment,
  • sanitaire et social,
  • audiovisuel,
  • enseignement général,
  • E2C (école de la deuxième chance)…

« Tous les visiteurs reçus aujourd’hui, près de 80% viennent pour ce BTS » expliquent les responsables. Cinq options sont dispensées au Puy : métier de l’image, métier du son, techniques d’ingénierie et exploitation des équipements, montage et postproduction et gestion de production. Chacune d’elles demande un profil particulier mais comme l’explique Denis Aboulin : « On fait du cas par cas. » Avec près de 400 candidatures par an, le Greta n’en retient que 50 avec une rentrée en septembre et une autre en janvier.

Être ambitieux

Le BTS peut se faire en formation continue, en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Pour ce qui est de l’alternance, il suffit de trouver une entreprise pour être accepté. Denis Aboulin, responsable du BTS, explique comment trouver une entreprise : « N’ayez pas peur de viser haut, demander aux grandes boîtes de production, aux grandes chaînes… ». Certains étudiants ont réussi à trouver des places à TF1, Canal +… De quoi faire rêver les futurs étudiants.

Profils différents mais beaucoup de motivation

Samuel, 18 ans est venu spécialement de l’Ain : « J’aimerai faire l’option métier de l’image parce que c’est de la crétion et de la technique ». Il prépare son bac Scientifique, un des baccalauréats recommandé pour l’option puisqu’un bon niveau en physique est demandé. Maxence, un Strasbourgeois de 23 ans, a son bac Économique et social en poche depuis trois ans mais il peine à trouver une entreprise : « J’aimerai faire ce BTS en apprentissage. Depuis mon bac, je n’ai pas trouvé d’entreprise donc je suis parti à la fac mais je continue à chercher. » Il conclut avec optimisme : « Je suis motivé, je vais finir par y arriver ».

Source : Zoom d’Ici

06 Fév 2015 ~ Audiovisuel

Laisser un commentaire

  1. *
  2. *
 

cforms contact form by delicious:days